© 2014 Service de Gastroentérologie - Pr Chaussade - Cochin

Contacts

Mentions Légales

Standard hôpital : 01 58 41 41 41

Prise de rendez-vous : 01 58 41 42 43

PH-métrie œsophagienne et pH-impédance-métrie //

 

Il peut être nécessaire de faire la preuve d’un reflux gastro-œsophagien dans certaines situations:

 

- Lorsqu’il existe un reflux gastro-œsophagien insuffisamment amélioré par les traitements médicamenteux antiacides, et que l’on envisage une intervention chirgurgicale.

 

- Lorsque l’on envisage que des signes oto-rhino-laryngologiques (douleurs de la gorge, modification de la voix) ou pneumologiques (toux, infections respiratoires à répétition) soit liées à un reflux gastro-œsophagien.

 

Pour ce faire, on utilise la pH-métrie œsophagienne et pH-impédance-métrie

 

La réalisation de l’examen :

Il est pratiqué en ambulatoire, à jeun depuis au moins 4 heures.

Selon le type d’examen qui sera réalisé (pH-métrie simple ou pH-impédance-métrie), on pourra vous demander d’interrompre vos traitements antiacides 7 jours avant l’examen ou au contraire de les poursuivre.

L’examen est précédé d’une manométrie œsophagienne afin de déterminer la position exacte du sphincter inférieur de l’œsophage. Une sonde souple de 1,5 à 1,8 mm de diamètre, pourvue de capteurs de mesure du pH et éventuellement de l’impédance, est introduite par une narine jusqu’à l’œsophage, 5 cm au-dessus du sphincter inférieur, le plus souvent en position assise. Le passage à la gorge est parfois un peu désagréable mais non douloureux. La sonde n’empêche pas de respirer normalement. Une fois la sonde en place, la sonde est reliée à un petit boitier porté en bandoulière. L’enregistrement dure environ 24h pendant lesquelles il vous est demandé de faire 3 à 4 repas sans éviter les aliments déclenchant le reflux, et de renseigner sur une feuille de papier et sur le boitier vos symptômes, et vos heures de repas, de coucher et de lever. Le lendemain, la sonde est retirée par une infirmière dans le service, et le boitier ainsi que les documents écrits (recueil des symptômes) sont récupérés pour être analysés.

 

Les risques de l’examen sont minimes.

 

La sonde est à usage unique.

 

Une réaction locale à l’anesthésiant, si il est utilisé, peut se produire. Une éventuelle irritation nasale ou pharyngée est de courte durée et un saignement de nez sont possibles.

 

L’examen est réalisé par une infirmière entraînée ou par un médecin.

 

Il est interprété par un médecin gastroentérologue.

 

RAPPEL IMPORTANT: 

Cette information est uniquement destinée à fournir des orientations générales. Elle n'est pas exhaustive et ne fournit pas de conseils médicaux définitifs. Cet examen est soumis à une prescription médicale

Comment prendre un RDV de manométrie œsophagienne à Cochin ?

 

Cet examen nécessite une prescription médicale (ordonnance), avec le motif de l’exploration. L’ordonnance doit être faite par un gastro-entérologue, qui peut être extérieur à notre site ou lors d’une consultation à Cochin. En cas de prescription par un médecin généraliste, le patient sera, dans la majorité des cas, adressé à une consultation sur Cochin qui permettra de préciser l’indication, donner l’information préalable à l’examen (modalités, bénéfices et risques), et organiser l’examen (délai, ambulatoire, hospitalisation…).

En pratique : il faut transmettre la prescription médicale à l’accueil du service d’endoscopie digestive

                  - s’y rendre : RDC Pavillon Achard, Service d’Endoscopie Digestive, ouvert de 8h à 17h30

                  - par courrier : Service d'endoscopie digestive - 27, rue du Faubourg Saint-Jacques - 75014 - Paris

                  - par fax : 01 58 41 28 36

                  - par courriel : endoscopie.digestive.cch@aphp.fr

 

Aucun rendez-vous ne sera donné sans une prescription médicale.